Philippe Perez

Mobilier

La croissance a su générer la curiosité, ce si joli défaut.

Les matériaux et les techniques de fabrication utilisés pour le mobilier évoluent sans cesse et nous permettent une multitude de combinaisons, de formes et de finitions. Et aussi la boulimie de l’acquéreur qui tend à devenir un consumériste insatiable, prêt à abandonner sa propre esthétique, sa personnalité unique, sa sensualité même pour une idée tendance…

L’émotion est si différente entre le fer battu, froid et brillant comme l’éclair et l’okoumé, rouge et brûlant comme l’Afrique. Et la légèreté, la candeur des polypropylènes…

Formatage, quand tu nous tiens !
 

 
Contactez-moi
 

Réflexion
Réflexion
La maison de Balzac
La maison de Balzac